Enquête nationale "L'environnement et le monde du travail"

« L’inertie des entreprises en matière d’environnement est liée au manque d’impulsion du management » Mars 2022

Six mois après son entrée en vigueur le 22/08/2021, la « Loi Climat » intègre la préservation de l’environnement dans les responsabilités de l’employeur et les prérogatives des représentants du personnel.

Le Groupe Technologia a lancé une grande Enquête Nationale auprès de salariés, d’IRP et de dirigeants sur le thème « L’environnement et le monde du travail » en partenariat avec France Inter et le Groupe EBRA. Ce groupe agrège 9 grands journaux de l’est de la France : Dernières nouvelles d’Alsace, Est Républicain etc…

30% des personnes interrogées émettent des alertes en lien avec l’impact environnemental dans le cadre du dialogue social.

Les répondants apparaissent très sensibles à l’écologie et soulignent que leur engagement passe prioritairement par de « petits gestes » (68%) qui priment sur les actions collectives (32%).

Très éveillés aux enjeux de préservation de l’environnement, leurs prises de position demeurent contraintes par l’attachement à l’emploi – à titre personnel ou celui à défendre en tant que représentant des salariés.  2/3 conservent encore leur priorité sur les questions d’emploi et de conditions de travail vs l’environnement.

L’Emploi DANS l’entreprise avant tout

Tant qu’un investissement n’est pas impulsé par les directions, peu ou pas d’action collective. C’est là le nœud central de la problématique.

En clair les salariés sont mobilisables, ils sont demandeurs, mais le management demeure encore dans une logique prudentielle sur ces questions (face à des actionnaires, à des marchés, à la compétitivité, à l’évolution drastique et nécessaires de certaines activités).

Quelles solutions envisager pour contrer cet état de fait :

  1. Les formations et les connaissances qui permettraient une extension du champ d’action des élus et des dirigeants par glissement et non par abandon des missions traditionnelles.
  2. La mobilisation du management et notamment du top management.
  3. Des moyens investis et/ou incitatifs : on commence à entrevoir dans les réponses un mouvement assez radical comme la mise en place d’accord d’intéressements ou autre forme d’accord, qui transformeraient l’économie d’énergie ou encore le renouvellement d’un mode de production polluant vers un mode plus durable, en sources de reconnaissance financière pour les équipes au travail. 
  4. Des modalités qui dépassent l’opposition entre l’économique (dans une approche moyen/long terme) et transition écologique, et sont à la fois faisables et pertinentes dans le monde du travail. Par exemple des actions comme l’isolation des bâtiments, concilient les deux, mais pas dans une approche ‘court-termisme’ - évidemment l’isolation des bâtiments à très court terme est un coût et non une économie.

Méthodologie
Enquête Nationale conduite du 1er janvier au 28 février 2022 à l’aide d’un questionnaire adressé à 20 000 représentants du personnel et dirigeants, toutes catégories d’entreprises et d’organisations confondues.

Environ 1900 répondants se sont connectés au questionnaire et 1200 l’ont repli jusqu’au bout. Ce questionnaire a été complété par une 40 d’entretiens avec des Directions ou Directions des Ressources Humaines qui avaient moins répondu au questionnaire. 

Contact Presse

Dorothée Charvériat – dcharveriat@technologia.fr – 06 22 29 04 37

Prix du Roman d'Entreprise et du Travail édition 2021

Madeleine ASSAS, lauréate du 12ème Prix du Roman d’Entreprise et du Travail pour Le Doorman

Mercredi 17 novembre, pour la 12ème année consécutive, le Cabinet Technologia a apporté son soutien aux auteurs qui dépeignent le monde du travail, lors d’une cérémonie pleine de surprises et d’émotion.

Organisée dans les magnifiques salons de l’Hôtel du Châtelet où est abrité le Ministère du Travail, la cérémonie s’est ouverte par un inspirant discours de Madame la Ministre Elisabeth Borne, qui a réussi à se libérer d’un agenda surchargé pour le plus grand plaisir des nombreux participants.

Au cours de la soirée, les membres du Jury, tous issus du large spectre du monde du travail (organisations patronales et syndicales, universitaires, journalistes) ont présenté, avec chacun beaucoup de sensibilité, les 9 romans qui étaient sélectionnés cette année.

Après l’annonce des 4 derniers livres en lice, c’est finalement Le Doorman de Madeleine Assas édité chez Actes Sud qui a été retenu comme lauréat cette année. Le choix de cette œuvre a été annoncé et salué par Madame Carine Seiler, Haut-Commissaire aux Compétences qui accompagnait la cérémonie cette année.

Un soutien sans faille

Madeleine Assas bénéficie ainsi d’une récompense financière grâce à la dotation pourvue par le partenaire historique du Prix ’Klesia Mut’ mais aussi une récompense en termes de visibilité, puisque l’information sur le Prix est relayée auprès des réseaux syndicaux et patronaux et dans leurs médias dédiés. Ces soutiens ont permis chaque année aux auteurs de voir leurs temps de mise en vente en librairie allongés et, par conséquent, leurs ventes augmentées.

A la suite de cette annonce, Madeleine Assas, avec grande humilité, a tenu à remercier le Jury et ses soutiens par un discours plein de sagesse.

Littérature et travail, deux ancres fortes de notre humanité pour Jean-Claude Delgènes, Président-Fondateur de Technologia

Le Cabinet Technologia, fort de son expertise sur le travail, apporte depuis 12 ans sa passion et son souci du détail à l’organisation de ce Prix qui met en valeur les auteurs et les travailleurs de tous horizons.

👉 Pour voir la cérémonie :

Covid-19 : Nos formations phares du moment pour les élus du personnel...

Nos formations vous apportent les bonnes pratiques et les outils pédagogiques pour vous permettre d’exercer votre mission économique et évaluer les risques en matière de santé et de sécurité au travail.

Découvrez notre sélection de formations phares en inter et intra-entreprise :

Droit à la déconnexion des salariés : le rôle des élus

Les conséquences économiques et sociales de la crise pandémique : rôle et stratégie des élus

Identifier et prévenir le harcèlement moral

Prévenir le burn-out ou l’épuisement professionnel

Aménagement de l’espace de travail (après la Covid 19)

Les étapes du bon accompagnement d’un salarié en difficulté

Vous êtes intéressé.e par nos formations
à distance ou en présentiel ?

Vous avez un projet de formation et vous souhaitez en discuter ?
Technologia Formation vous accompagne.

Contactez-nous !

Par téléphone au : 01 40 22 64 44
Par email : contact-formation@technologia.fr

Et si vous êtes un jour positif à la Covid, devrez-vous attendre pour être indemnisé par l’assurance maladie ?

Depuis le 31 janvier 2020, le Gouvernement a mis en place des modalités dérogatoires d’indemnisation des arrêts de travail liés au Sars-Co-V-2, pour d’autres raisons que celles d’avoir déclaré la maladie. Ce dispositif dérogatoire a normalement pris fin le 31 décembre 2020.  

La situation sanitaire étant encore critique, le Gouvernement a pris de nouvelles mesures afin de faire face à la propagation du virus. 

Le premier Ministre, Monsieur Jean Castex, a ainsi annoncé, le 7 janvier 2021, qu’à partir du 10 janvier, les personnes présentant des symptômes de contamination au Sars-Co-V-2 ou étant cas contact, pourront « obtenir un arrêt de travail immédiat, indemnisé et sans jour de carence ». Pour ce faire, les personnes concernées pourront directement déclarer leur situation en ligne via le téléservice qui sera mis en place à cet effet par la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) ou la mutualité sociale agricole (MSA). Ils obtiendront un arrêt de travail immédiat. Il ne sera donc pas nécessaire de se déplacer chez son médecin traitant.  

Les déclarations faites sur le téléservice déclenchent une indemnisation automatique par les services de l’assurance maladie sans application du délai de carence. 

Le malade ou le cas contact sera suivi par les services de l’assurance maladie qui procéderont à un suivi systématique de son état de santé avec « deux à trois appels téléphoniques sur 7 jours ». 

De plus et à compter du 20 janvier, les personnes s’étant auto-déclarées via le téléservice de l’assurance maladie pourront bénéficier d’une visite à domicile par un infirmier. 

L'équipe de NosDroits By Technologia ne manquera pas de vous tenir informés des termes du décret à venir dans les prochains jours. 

Podcast < Le monde du travail en question #11 - Le harcèlement sexuel en milieu professionnel

Dans cet épisode, Isabelle Kortian et Jean-Claude Delgènes aborde les spécificités du harcèlement sexuel. Ainsi, ils reviennent à sa définition en retraçant les évolutions des dispositifs juridiques existants.

Comment prévenir le harcèlement sexuel ? Comment accompagner les victimes et les témoins de faits relevant du harcèlement sexuel ? Et enfin, comment obtenir réparation depuis les choses à savoir avant le dépôt d’une plainte jusqu’à se repérer dans les démarches juridiques à entreprendre ?

Invités :

Pour écouter le podcast, cliquez ici.